Une expérimentation de « démocratie » sur Facebook !


Le peuple descend pour casser !!

J’ai récemment assisté à une expérience intéressante sur Facebook, qui consistait en un groupe virtuel où l’on expérimentait la pratique démocratique et où les membres pouvaient exprimer librement leurs opinions. Je trouvais le concept intéressant. J’espérais à travers cet espace que des algériens se mettent à échanger leurs expériences, leur vécu, tout en formulant des propositions ou des projets. Je m’attendais tout simplement à des suggestions (concrètes soit-elles ou fantaisistes) qui pourraient sortir l’Algérie de la crise dans laquelle elle patauge.

Lire la suite

La non-révolution sur Facebook

Ces derniers temps, on nous a pas mal parlé du rôle de Facebook et Twitter dans les révolutions tunisienne et égyptienne. Quand je dit « on », je parle principalement des médias. Bien que n’ayant jamais fait confiance à Facebook, j’ai décidé de m’y mettre et de comprendre un peu l’impact de ce réseau social. Est-il vraiment le nouvel outil des révolutionnaires ?

J’ai commencé alors à chercher les groupes algériens, puisqu’il s’agit de mon pays. Je voulais savoir s’il était vraiment possible de faire une révolution en Algérie à l’aide de Facebook.

J’avoue que je suis resté sur ma faim. Même s’il existe des dizaines de groupes et de pages avec plus ou moins d’importance et qui ont comme objectif le changement du régime, une bonne partie d’entre eux, si ce n’est tous, n’ont pas la maturité que j’attendais.

En essayant de faire le parallèle entre les révolutions tunisienne/égyptienne et une probable révolution en Algérie, je me suis rendu compte que les trois scénarios étaient complètement différents. Le seul point commun est chronologique; les égyptiens ont profité du succès des tunisiens pour galvaniser leurs troupes. Les algériens aussi peuvent en profiter.

Lire la suite