Carnaval fi dechra: Le jour d’après


Bureau de vote à Alger le 10 mai 2012

Hier se tenait l’élection législative en Algérie. Oui, oui… si vous n’êtes pas au courant, il y a bien eu des élections en Algérie. Plus de 40 partis (presque toutes les lettres de l’alphabet) à l’affiche présentaient leurs candidats à la députation. Des partis, pour la plus part, créés pour la circonstance, à la va-vite, sans aucun programme clair, d’idéologies aussi brumeuses que fumeuses, et dont on n’entendra probablement plus jamais parler, du moins jusqu’aux prochaines élections.

Pour moi, qui ai vécu quelques élections algériennes, j’avoue que cette fois, elles ont été particulièrement comiques. D’abord par la nature des candidats, leur niveau intellectuel et leur discours. A regarder certains passages de la compagne, on se croirait presque dans une mauvaise comédie. Hélas, c’est bien la réalité… la réalité algérienne.

On a tout entendu pendant cette compagne, de la menace d’attaque par l’OTAN en cas de faible participation, et bien sûr de tous ces pays étrangers, qui par jalousie, passent leur temps à comploter pour la destruction de ce grand pays qu’est l’Algérie, et y en a même qui ont osé comparé le 10 mai 2012 au premier novembre 1954 !

Le deuxième acte de la comédie se jouait le jour même de l’élection. Bien évidemment, diffusé On Live sur notre chère et unique « alyatima ». On a eu droit aux mêmes images de hordes de passionnés se bousculant à 8h du matin devant un bureau de vote, pressés à passer leurs bulletins dans l’urne. Au micro des pseudo-envoyés spéciaux de l’ »Unique », des citoyens qui s’expriment sur l’événement, souvent avec un sourire et une verve égale. Ce qui m’a marqué c’est dans l’ensemble, c’est presque le même discours que ces « bons » citoyens tiennent, quelle que soit la ville, dans toutes les wilayas, et même à l’étranger. A les entendre, on croirait que tout le monde avait décidé d’aller voter le 8 mai, après avoir écouté le grand discours de fakhamatouhou sa majesté. Autre absurdité, les interviewés disaient être venus voter pour changer le système, mais ils aiment M. Bouteflika, le félicitent, tout en espérant que l’ »autre », qui pourrait venir, lui, « réparera » le pays !! J’avoue que là, quelque chose m’échappe, pourquoi vouloir changer des gens si leur bilan est si « remarquable ».

Ci dessous quelques perles du direct de l’ENTV.

Une dernière particularité. Les résultats sont annoncés 2 heures après la fermeture des derniers bureaux de vote. Bien sur, par résultat, je parle bien du résultat du taux de participation. A l’heure des nouvelles technologies de communication, il faut 2 heures entières pour faire une simple opération d’addition !! Mais bon, nous sommes en Algérie, et tout est possible en Algérie.

Comme d’habitude, les premiers résultats ne seront annoncés que le lendemain, car la nuit porte conseil … ou comme dirait le proverbe algérien: « c’est quand les bureaux ferment que les urnes se remplissent ».

Finalement, je ne sais pas ce qu’il faut prendre pour rester éveillé dans ce pays, mais le carnaval continue …

Publicités

4 Responses to Carnaval fi dechra: Le jour d’après

  1. Hourriya says:

    Article très éloquent sur la triste réalité de ce pseudo scrutin. A l’heure où j’écris ces mots, il parait que le FLN et le RND raflent la mise! Le retour de la manivelle a dû être choquant pour l’Alliance verte qui croyait que Fakhamatouhou et ses sbires allaient lui réserver la 2ème place derrière l’indétrônable FLN, un parti de vielles sorcières, car le vrai FLN est mort à l’aube de 62. Ainsi va l’Algérie! les années passent, mais son peuple stagne et se noit la médiocrité totale. Bon sang! à quant ce réveil tant attendu des Algériens? Quant est-ce que le peuple se soulèvera pour se libérer, car l’indépendance n’a jamais été acquise. Parfois, je perds espoir et finis par me convaincre que nous sommes un peuple maudit!

  2. Med says:

    Bonjour

    « Plus de 40 partis (presque toutes les lettres de l’alphabet)… » !!!

  3. The Matrix says:

    Comme j’ai dis dans mon derniers billet, c’est un spectacle comique pas marrant. Sauf qu’on a jamais été aussi trôle depuis le chef d’œuvre « Carnaval fi Dachra » qu’ils essaient désespérément d’imiter et d’une manière grotesque. Je préfère et pour toujours l’original qui d’ailleurs ne tolère aucun remix…

    http://lequation.wordpress.com/2012/05/11/les-verts-bonbons/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s