Une autre lecture du bilan de Bouteflika



Discours de Bouteflika le 15/04/2011

Lors de son dernier discours, Bouteflika a commencé par dresser un bilan positif de ses mandats à la tête du pays. Ceci s’inscrivait naturellement dans le cadre de la propagande continue du régime, qui n’arrête pas d’essayer de dorer le blason. Cette propagande fonctionne, et je croise souvent des algériens qui n’arrêtent pas de chanter les mêmes louanges de Fakhamatouhou et de son Bilan. Ce comportement m’intrigue toujours. Les gens sont-ils aveugles pour ne plus voir la réalité ! ou se contentent-ils du peu ! C’est limite s’ils ne remercient pas Bouteflika d’être encore vivants. Ce n’est pas ça qu’on attend d’un président tout de même. Un président a pour mission d’offrir le meilleur pour son pays et pour son peuple, surtout si ce pays possède un si grand potentiel humain, géographique et naturel. Qu’est ce que Bouteflika a fait depuis 1999 ?

  • Sur le Plan sécuritaire: Il se vante souvent de l’amélioration de la situation sécuritaire. Moi, je dis qu’à son arrivée en 1999, les choses s’étaient déjà pas mal améliorées. Même s’il y est pour quelque chose, on ne va quand même pas le remercier, puisque c’est sont devoir. Il est garant de la souveraineté du pays et de la sécurité de ses citoyens. Nous a-t on tellement habitué à la médiocrité pour se contenter du minimum au dessus de zéro !! Malheureusement, le bilan de la situation est toujours catastrophique (nombre de morts sur les routes en augmentation, nouveau phénomène de kidnappings, agressions, vols avec agression, absence totale des services de sécurité dans certaines régions du pays, sans parler du terrorisme résiduel qui n’en finit pas).
  • Sur le plan économique: Ses défenseurs vont ressortir le projet de l’autoroute est-ouest. 12 ans pour faire une autoroute !! qui par endroit ne respecte pas les moindre normes, et qui est aussi toujours en projet (des portions non-livrées, absence de relais de repos et de pompes à essence…). Ce projet a couté beaucoup plus qu’il ne fallait. Au commencement déjà, le prix était très élevé (8.15 million € en moyenne le kilomètre, alors que la moyenne en Europe était de 6 millions le kilomètre, en sachant que contrairement à l’Europe, le coût de la main d’œuvre et du carburant sont beaucoup plus bas en Algérie). Malgré un prix démeusuré payé de notre argent, les délais ont été largement dépassés (au dessus des 40 mois prévus initialement), et des coûts supplémentaires ont été ajoutés.

Prix moyen du baril de pétrole

  • Il faut aussi rappeler que l’Algérie a connu la meilleure conjoncture durant le règne de Bouteflika. Il suffit pour cela de voir les cours des prix du baril de pétrole (voir figure ci-dessus). Mais au lieu de profiter de cet avantage pour reconstruire le pays sur tous les niveaux (économique, social, éducatif … etc), certains en ont profité pour garnir leurs comptes en banque. La corruption a atteint des niveau historiques, et les rapports de Transparency International ne font que confirmer (voir figure ci-dessous). Encore plus grave, la corruption a atteint toutes les classes de la société algérienne. Tellement d’argent distribué, qu’il sera difficile de sortir de ce cercle vicieux, et de demander au peuple de travailler honnêtement.

Classement de l'Algérie IPC (1 étant le pays le moins corrompu) et IDH (1 est le pays le plus développé)

  • Sur le plan des droits humains: Le système, s’il le voulait, pouvait améliorer les choses en offrant plus de liberté à la justice, et en modernisant le système bancaire et financier. Mais ça ne l’arrangeait pas. Il voulait à tout prix garder la main sur le système judiciaire afin de s’en servir au moments voulus (marches et grèves interdites par décisions judiciaires, journaux fermés aussi par décision judiciaire, affaire Khalifa, … etc.). Il ne fallait surtout pas toucher au système financier qui n’a pas évolué depuis les années 70. On ne veut pas informatiser, pour ne pas laisser de traces (il est toujours facile de perdre des documents en papier). Et selon le dernier classement de The Economist, l’Algérie se place au 134e rang mondial (régime autoritaire).
  • Sur le plan social: malgré les rentrées en devises, et les caisses qu’on nous dit pleines, la situation des algériens ne s’est pas améliorée. Elle a stagné, voir empiré pour certains (taux de suicide élevé, cas sociaux de plus en plus graves, etc.). Un phénomène nouveau a vu le jour, les Harraga en barques qui risquent leur vie pour un éphémère eldorado. L’accès aux soins devient de plus en plus difficile, et l’infrastructure publique n’a plus les moyens d’accueillir les algériens dans des conditions de dignité. Et là aussi, les chiffres résument la situation (voir tableau de l’Indice de Développement Humain).

Bouteflika a dit une chose en 1999: « Il n’y a pas d’état en Algérie », et bien 12 ans plus tard, le peu d’état qu’il y avait, Bouteflika et ses acolytes se sont arrangés pour le faire disparaître au point de diviser le pays en deux catégories. Les algériens d’en haut qui profitent du système et qui vivent des affaires, trafics en tout genre et rente pétrolière. Les algériens d’en bas qui sont délaissés et ont – pour certains – trouvé des moyens pour vivre ou survivre sans l’état (petits trafics tolérés, marché noir, absence de contrôle, corruption). Le problème maintenant, c’est qu’il y a, en plus des algériens d’en haut, des algériens d’en bas qui sont satisfaits du systèmes, puisqu’ils se sont adaptés et ont trouvé le moyen de « réussir » leur vie.

Indice de Perception de la Corruption 2010

Pour plus d’information:

Publicités

One Response to Une autre lecture du bilan de Bouteflika

  1. Ping: Après 49 ans, quel bilan ? « Algeria Justitia جزائر العدالة

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s